samedi 7 mai 2011

Minuit à Paris

Un jeune couple d’américains dont le mariage est prévu à l’automne se rend pour quelques jours à Paris. La magie de la capitale ne tarde pas à opérer, tout particulièrement sur le jeune homme amoureux de la Ville-lumière et qui aspire à une autre vie que la sienne.
Le dernier film de Woody Allen se passe à Paris avec quelques acteurs français dont Marion Cotillard ou... Carla Bruni qui joue un petit rôle comme guide du musée.

jeudi 5 mai 2011

T'es gentille



Quelques expressions à travailler:
"Il y a du monde au balcon" : Quand une femme a un décolleté profond ou très échancré et que son soutien-gorge dépasse.

"Passer la brosse à réluire": Flatter pour obtenir quelque chose. Cette expression utilise la même image que "cirer les pompes". On imagine une personne passant la brosse à reluire sur une autre pour la faire "briller". Par extension et dans un sens plus figuré, cela signifie qu'on la flatte en lui disant ce qu'elle souhaite entendre. De cette manière, on espère lui faire plaisir et obtenir d'elle ce que l'on veut. L'internaute.

"Jouer la singlette" : Jeu de cartes. Au tarot, carte unique dans une couleur.

"Avoir le béguin pour quelqu'un" : Au XIIe siècle, le "béguin" était une coiffure féminine qui fut à l'origine de l'ordre religieux des Béguines. Plus tard, il s'agira d'une coiffe que l'on faisait porter aux enfants sous leur bonnet. C'est d'ailleurs de là que naîtra l'expression "être coiffé de quelqu'un", signifiant "être aveuglé par quelqu'un", comme si le béguin était trop baissé sur les yeux, empêchant celui qui le porte d'y voir clair. Par extension, l'expression est devenue "avoir le béguin pour", et dont la traduction serait "être fasciné par une personne, être amoureux".  L'Internaute

"Ne pas avoir inventé la poudre" - "Ne pas avoir inventé l'eau chaude":  Ne pas être très intelligent ou très malin.

"Ne pas avoir grand chose sous le chignon /dans le citron": Ici, n'avoir rien dans la tête.